Publications

Tendances régionales Hauts de France - Septembre 2017

Comme au niveau national, l’activité industrielle régionale est restée favorablement orientée durant le mois d’août. Une nouvelle progression de la demande a été constatée sur les marchés intérieurs et étrangers.
Renforcés au cours des deux mois précédents, les effectifs apparaissent stables. Des tensions sur les prix des matières premières ont réapparu alors que les prix des produits finis n’ont pas varié. Les niveaux de trésorerie sont corrects.
Pour les prochaines semaines, les industriels restent optimistes : l’activité devrait progresser, les effectifs seraient renforcés ; les tarifs de vente seraient revus à la hausse.

en savoir plus …


Bulletin de conjoncture industrielle - 2ème trimestre 2017

La production manufacturière augmente nettement au deuxième trimestre 2017 (+ 1,3 %), après la consolidation du trimestre précédent (+ 0,1 %), tirée par la vive croissance de la production de biens de consommation (+ 2,3 %). La production des biens intermédiaires est également dynamique. Les prix de production se stabilisent pour l’ensemble des marchés. La plupart des indicateurs sont bien orientés : le solde de l’industrie manufacturière s’améliore de 3,3 Md€, en raison de la hausse des exportations et de la stabilité des importations ; le coût horaire de la main d’oeuvre continue de refluer et l’opinion des industriels sur la tendance prévue des effectifs poursuit son amélioration, de même que le taux d’utilisation des capacités de production. Les industriels anticipent une hausse de 7 % des investissements pour 2017. Ainsi, les chefs d’entreprise restent optimistes quant au climat des affaires. La production manufacturière est comparable en Italie et en Allemagne mais recule au Royaume-Uni. Dynamique en Chine et au Japon, elle est limitée aux États-Unis et recule en Corée du Sud.

en savoir plus …


Tendances régionales Hauts-de-France juillet 2017

En juillet, l’activité industrielle régionale a enregistré une hausse légère alors qu’au niveau national, un net rebond a été constaté après un mois de juin atone. La progression de la demande, intérieure notamment, est restée soutenue.
Les effectifs ont été confortés. La hausse des prix des matières premières a marqué un coup d’arrêt et un retournement à la baisse a été observé sur les prix des produits finis. De légères tensions de trésorerie apparaissent en fin de période.
Pour les prochaines semaines, selon les industriels, la progression de l’activité devrait se poursuivre. Les effectifs seraient stables.

pour en savoir plus …


Tableau de bord mensuel de l'activité industrielle - Résultats de mai 2017

En mai 2017, la production manufacturière rebondit fortement (+ 2 % après – 1,3 %). Tous les grands secteurs croissent. Le net rebond de la fabrication de matériels de transport (+ 7,4 % après – 5,4 %) et dans une moindre mesure celui de la fabrication d’autres produits industriels (+ 1,2 % après – 0,5 %) contribuent largement à cette hausse. À un niveau plus fin de nomenclature (A88), les principales contributions sont toutes positives, celle de l’industrie automobile (+ 9,6 % après – 6,3 %) étant particulièrement importante. La construction de véhicules automobiles (+ 6,7 %) ainsi que la fabrication d’équipements automobiles (+ 12,8 %) sont concernées. Au cours des trois derniers mois, la production manufacturière augmente nettement (+ 1,9 %). Sur un an, par rapport à mai 2016, la production manufacturière est en nette hausse (+ 3,3 %).

pour en savoir plus …


Tendances régionales Hauts-de-France de juin 2017

Le numéro de juillet 2017 de TENDANCES RÉGIONALES HAUTS-DE-FRANCE portant sur l’activité de juin 2017 vient de paraître.
En juin, l’activité économique régionale poursuit sa progression à un rythme plus modéré.
Ce numéro est mis à votre disposition gracieusement, en consultation comme en téléchargement, sur notre site à partir du lien suivant  :

Tendances Régionales Hauts-de-France Juillet 2017

 


L'industrie manufacturière en France en 2016

La production manufacturière française a légèrement augmenté en 2016 (+ 0,4 %), principalement tirée par l’industrie automobile, la construction aéronautique et spatiale et l’industrie chimique. Le déficit commercial manufacturier s’est creusé de 7,6 Md€, notamment du fait de la réduction de l’excédent en produits aéronautiques et spatiaux. Toutefois, la part de la France dans les exportations de produits manufacturés de la zone euro tend à se stabiliser. Le coût horaire du travail continue de croître moins fortement qu’en Allemagne. Sa hausse ayant été plus que compensée par les gains de productivité horaire, les coûts salariaux unitaires ont baissé (- 1,0 %). Le taux de marge s’est stabilisé après trois années de hausse. L’emploi salarié direct a modérément reculé (- 23 000 emplois en moyenne annuelle, contre
– 58 600 par an en moyenne depuis 2000), tandis que la forte progression de l’intérim s’est poursuivie. Les créations et défaillances d’entreprises ont évolué favorablement, comme en 2015. L’investissement a rebondi (+ 2,2 %), progressant dans la plupart des branches manufacturières. Au premier trimestre 2017, la production manufacturière s’est consolidée et l’emploi ne s’est que très légèrement contracté, malgré la détérioration du déficit manufacturier.

pour en savoir plus…


Tableau de bord mensuel de l'activité industrielle - Résultats d'avril 2017

En avril 2017, la production manufacturière fléchit après une forte augmentation en mars 2017 (- 1,2 % après + 2,8 %). Le fort recul de la production de matériels de transport (- 6,1 %) et dans une moindre mesure le repli de la fabrication d’équipements électriques, électroniques, informatiques et fabrication de machines (- 1,6 %) expliquent ce fléchissement. Les prix de production des produits manufacturés augmentent légèrement sur l’ensemble des marchés en avril 2017 (+ 0,3 % après – 0,1 % en mars). Le déficit du commerce extérieur manufacturier de la France se creuse de 472 millions d’euros en avril dans un contexte de contraction des échanges. En avril 2017, la production manufacturière de l’UE 28 fléchit légèrement après deux mois de croissance (- 0,2 % après + 0,7 % en mars).

pour en savoir plus …


Tableau de bord de l'emploi salairé - 1er trimestre 2017

Au premier trimestre 2017, la hausse de l’emploi salarié total (direct et intérim) s’amplifie de nouveau (+ 88 800 salariés après + 65 900 au quatrième trimestre 2016). Cette vive croissance est portée par l’emploi direct (+ 71 800 salariés après + 23 600), l’emploi intérimaire augmentant plus modérément (+ 17 000 salariés après + 42 300).

L’emploi total dans l’industrie (y compris intérim) fléchit ce trimestre (- 12 200 postes après + 13 200 au trimestre précédent). L’emploi intérimaire (- 7 000 après + 17 000 intérimaires) marque le pas après deux trimestres de croissance. L’emploi direct continue de baisser (- 5 200 emplois après – 3 800).

pour en savoir plus …


Bulletin de conjoncture industrielle - 1er trimestre 2017

La production manufacturière se consolide au premier trimestre 2017, après une hausse de 1,0 % au dernier trimestre 2016. La production des biens de consommation est également stable. Celle des biens intermédiaires diminue légèrement (- 0,2 % après + 0,6 %), tandis que celle des biens d’investissement ralentit (+ 0,3 % après + 1,4 %). Le déficit des échanges de produits manufacturés se creuse en raison d’un recul des exportations (- 1,6 Md€) et d’une hausse des importations (+ 2,9 Md€). Les prix de production augmentent fortement (+ 1,2 %), en particulier à destination des marchés extérieurs (+ 1,6 %). Les chefs d’entreprise demeurent très optimistes quant au climat des affaires. La production manufacturière augmente dans l’Union européenne (+ 0,6 %), davantage que dans la zone euro (+ 0,3 %). Elle est particulièrement dynamique en Allemagne (+ 1,3 %). Elle diminue aux États-Unis (- 0,4 %) et chute au Japon (- 2,0 %) et au Brésil (- 1,7 %).

pour en savoir plus …


Banque de France Tendances régionales Hauts-de-France mai 2017

Contrastant avec la période précédente, en mai, la production industrielle a fortement augmenté dans l’ensemble des secteurs, en particulier dans les industries agroalimentaires. La hausse de la demande, intérieure et étrangère, a été très soutenue. Les prix des matières premières poursuivent leur progression à un rythme légèrement supérieur à celui des produits finis. Bénéficiant de carnets étoffés, les industriels anticipent une hausse d’activité dans les prochaines semaines.

pour en savoir plus …